Une exposition dans mon blouson

Réferences «Le premier millimètre au-dessus de la terre» Marina Tsvetaeva. Un SDF. 

Croyances Je voudrais en avoir aucunes. Nous sommes tous blessés. L’amour : quelqu’un qui vient vers vous. La vérité n’est pas un discours. Le pire, c’est le confort. La splendeur du corps.

Envies Je voudrais rire. On pourra respirer. J’éspère que quelqu’un voudra me voler une oeuvre. Je serais vulnérable. Je voudrais inventer une nouvelle manière de parler à chaque fois. 

Questions Dans une fête je sais toujours qui est le dealer de drogue. Y-a-t-il aussi des indices pour trouver la poésie ? Quand sommes nous vivants ? Tu voudrais voir une exposition ?

Remarques Il n’ y a rien à rater et rien à réussir. Le talent c’est avoir le courage de recommencer, c'est la force. Je voudrais te parler sans rien savoir. On risque d’être libre. J’ai confiance en la vie, seule l’innocence peut être passionnée

Petites histoires De ma fenêtre je vois un arbre où vit un gros oiseau qui fait bouger les branches. Le jour où j’ai rencontré Charlotte Seidel j’ai cru en la poésie. La première fois que j’ai lu une poésie à 9 ans j’ai pris conscience que l’air qui rentrait par la fenêtre rentrer aussi dans moi. 

Une Exposition dans mon Blouson #1

Time after Time, Charlotte Seidel